Bouh!

Roman 2017 – cette page viendra s’étoffer au fil de l’écriture.

Projet en cours – dans une Amérique de Grant Wood, et de Broadway. Thème : l’artifice, l’étranger, la source, la métamorphose.

 

Extrait 1 :

Le froid et l’appréhension ont raidi sa silhouette, ce que fait une nuit sans nuit. Pourtant, Suzon repense distraite à sa rencontre avec Orson. Elle se demande si des rêves peuvent naître sans sommeil. Si elle venait à s’endormir, il lui semble que de telles récréations s’évanouiraient dans le petit jour.

Les éclairages portent son ombre, les rues désertes sonnent sous ses talons, parfois de rares automobiles entraînent la soie de sa jupe à leur passage précipitant davantage sa marche.

Deux rues se rencontrent enfin, un café à la croisée, ses murs de brique et de jaune vivement éclairés. Un serveur courbe le dos sur le comptoir, immobile et presque étendu, comme s’il n’attendait plus aucune action ici. Il griffonne mollement sur du papier journal. Auprès, quelques appareils chromés, et à l’extrémité du comptoir, un homme parfaitement droit campe sur un tabouret haut. Suzon le rejoint. Par leur silence, l’espace d’un instant, seules leurs présences occupent le bistrot.

Extrait 2 :

Lorem ipum.

 

Edward Hopper - Night Windows, 1928
Edward Hopper – Night Windows, 1928

Page en cours d’élaboration…

 

 

 

 

Crédit Photographique sur la page d’accueil : Edward Hopper – Night windows, 1928

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *